Canal+ : Vivendi à la rescousse pour limiter les pertes

2 années fabien

Le premier semestre de l’année 2016 aura été rude pour Vivendi. Voyant ses bénéfices réduits de moitié, le groupe média dont Vincent Bolloré est à la tête révèle que Canal + France continuera à enregistrer de lourdes pertes sur le reste de l’année. Une perte qui a déjà atteint plus de 54% du bénéfice net sur 2015, et qui ne représenterait pas moins de 911 millions d’euros de perdus pour la firme.

Entre perte de clients et réduction du taux de vente

La première partie de l’année 2016 aura marqué une réduction de 1% sur le chiffre d’affaires de Vivendi. Si le résultat des opérations a, dans un premier temps, enregistré une légère augmentation, Vivendi continue pourtant à encaisser les replis au niveau de ses ventes. Le résultat ne se sera pas fait attendre, car les résultats opérationnels ont pâti de cette baisse. En effet, la chute a frôlé les 90%, privant le groupe de 94 millions d’euros. Ces pertes trouvent écho auprès des clients qui ont également été nombreux à résilier leur abonnement. En tout, ce sont près de 270.000 consommateurs que Canal+ voit sortir par la grande porte au cours des 6 derniers mois ; soit l’équivalent de 8,19 millions d’euros.

Un programme est défini pour réduire les pertes

Constatant l’ampleur des dégâts, le groupe a mis en place un plan d’action pour limiter les pertes. Vivendi prévoit de réduire ses coûts d’au moins 300 millions avant 2018. Si le groupe espère économiser près de 80 millions d’euros avant que 2016 ne touche à sa fin, l’approche qu’il devra adopter n’a pas encore été révélée. Sur toutes les activités du groupe Vivendi Village, celle de Canal + France est bien la seule à enregistrer des pertes aussi lourdes, alors que le chiffre d’affaires global de l’entité a augmenté de 6,9%.