Comment expliquer le culte du secret des sociétés licornes ?

2 années fabien

Les start-ups françaises qui réussissent sont de plus en plus nombreuses à restreindre les informations qui filtrent sur leur chiffre d’affaires. Dans la trompe de Deezer ou de BlaBlacar, ils sont ainsi nombreux à jeter le tabou sur leurs recettes. Pour beaucoup, le nombre exact d’utilisateurs est également gardé secret. Ces entreprises, toutes évaluées à plus d’un milliard de dollars, ne sont pas des partisans de la transparence. Des secrets bien tenus qui valent à ces entreprises le doux surnom de licorne, comme une référence à un mythe parcourant l’univers économique.

Des données tenues au secret

Le secret autour des informations concernant les entreprises dites licornes est tellement présent qu’il est presque impossible de trouver quel que détail que ce soit. Force est de constater que français comme américains refusent de communiquer leurs précieuses données ! Les entités qui souhaitent obtenir un semblant d’information peuvent néanmoins se référer au TechCrunch pour obtenir un classement de ces sociétés. Réputé pour offrir des informations plus ou moins exactes, ce classement est régulièrement établi à partir des informations fournies par des collaborateurs de tous bords. Investisseurs, internautes ou encore entrepreneurs… beaucoup contribuent à ce classement, pour faire rempart au désir des licornes de ne rien communiquer.

Une stratégie pour déjouer la concurrence ?

Il est certain que la résolution des entreprises licornes n’est pas seulement motivée par le désir de préserver l’anonymat de leur clientèle. L’explication est d’ailleurs assez simple, car beaucoup d’entre elles avouent favoriser le culte du secret pour déjouer la concurrence. En effet, ne dévoiler qu’une infime partie de leurs informations les garde à l’abri des concurrents. Ne rien révéler a donc pour but principal de rester loin des yeux de la concurrence. Pour les entreprises licornes, l’intérêt est de ne laisser aucune chance à leurs rivaux de proposer de meilleurs services.