Une possibilité de surfer en 3G/4G dans le métro avant 2017

2 années fabien

On se souvient tous de la promesse du 3G dans le métro, mais jusqu’ici, encore aucune concrétisation. Mais pour faire plaisir aux utilisateurs de métro parisien, la RATP et quelques opérateurs vont bientôt donner lieu à ce projet, et ce ne serait pas seulement la 3G, car le réseau à très haut débit est aussi à attendre d’ici 2017. S’il y a quelques années, cela constituait un rêve pour la plupart des Français, aujourd’hui, c’est presque une réalité.

Une couverture unique pour les lignes 1, A et B

Si l’on se réfère aux données, quelques lignes seulement sont encore totalement couvertes, on note par exemple les lignes 1 (métro) et A, B pour le RER. Force est de noter que ce chiffre est encore bien loin du compte. Les freins technologiques et économiques sont, selon la société de transport, une explication plausible à cet ajournement. Du côté des consommateurs, certains accusent la stratégie appliquée par la RATP pour ce projet. Le succès se fait pourtant voir du côté des TGV de la SNFC. À ce jour, les passagers Paris-Lyon peuvent déjà profiter pleinement de la connexion WiFi.

Une course de services pour les opérateurs

Si Orange connaît déjà une véritable appréciation au sein de SNCF, la RATP est encore à la recherche de SON opérateur. Pour cela, il peut très bien compter sur l’aide précieuse de l’Arcep, avec ses services d’expertises. Pour arriver à un résultat probable, les opérateurs devront passer à un test de qualité de service. De cette manière, la société de transport promet de meilleurs résultats de débit pour les 14 lignes de métro parisien desservi chacun par un opérateur spécifique.  Il faudra donc attendre l’année 2017 pour connaître le résultat de cette course, car pour l’instant les seuls services vérifiés sont la messagerie et les appels.