Windows 10 fait régresser les ventes de PC

2 années fabien

Le second trimestre de l’année 2016 aura donné des sueurs froides aux revendeurs de produits informatiques. En cause : la baisse flagrante de leurs ventes sur cette période. Le marché de l’informatique serait-il en train de subir une crise ? Gartner laisse entendre que ce sont surtout les particuliers qui sont désormais moins nombreux à acheter de nouveaux PC.

Une baisse des ventes au grand public

Cette période de l’année se révèle souvent être une des plus prolifiques pour les fabricants high-tech. Il semble pourtant que les particuliers soient plus réticents à investir dans du nouveau matériel informatique. En effet, le second trimestre de 2016 aura comptabilisé moins de 1,9 million de ventes en tout. Un chiffre qui enregistre une baisse de plus de 10% par rapport au deuxième trimestre de 2015, et qui n’a pas l’air de vouloir repartir à la hausse. Ce repli serait de l’ordre de 7% par rapport aux ventes réalisées depuis le début de l’année, et contraste fortement avec la vente de high-tech aux professionnels qui ont augmenté de 5,6% sur la même période. Quelques marques telles que Lenovo ou encore Dell sont plus touchés que d’autres, même si l’ensemble des fabricants relève une baisse de 17,6% dans leur chiffre d’affaires.

Un repli dû à Windows 10

L’explication à cette chute des ventes de PC ne serait aucunement due à une baisse de qualité des produits. C’est tout simplement la sortie du dernier OS de Windows qui est en cause. L’installation de ce nouveau système d’exploitation inciterait les PME à investir dans des nouveaux PC. Si le déploiement du fameux OS a favorisé la commercialisation BtoB, la mise à jour gratuite pour les utilisateurs de Windows 7 et 8.1 explique le repli des ventes de PC nouvelles générations auprès des particuliers qui sont véritablement privilégiés.