Orange pourrait s’acquérir des actions de Telecom Italia ?

1 année fabien

La course à l’appropriation des entreprises clés de la technologie est en train de se développer. D’où, l’éventualité de s’attendre à tous sur les ventes et les acquisitions des actions. Un scoop qui crée un débat dans ce domaine c’est la discussion entre Orange et l’actionnaire majoritaire de Canal Plus et Telecom Italia.

L’accord envisageable pour le PDG d’Orange et Vivendi

Orange est constamment en quête de stratégie dans le but de pouvoir évoluer son chiffre d’affaires. En effet, il a avant tout essayé de négocier avec Bouygues pour un accord d’alliance. Ce dernier a été voué à l’échec. Cette fois-ci, c’est avec Vivendi, l’actionnaire majoritaire de Canal Plus et Telecom Italia qu’Orange veut s’allier. Le programme est de léguer Telecom Italia à Orange et offrir 20% des capitales de Canal Plus. Cette idée est un investissement prometteur pour Orange vu le capital de Telecom Italia qui a fort baissé. Le but principal d’Orange est de pouvoir répandre ses formats en ayant ces sociétés.

La possibilité de la signature du contrat

Le Président directeur général d’Orange est en train de fournir tous les efforts nécessaires pour pouvoir conclure ce marché. En effet, les équipes se sont déjà réunies pour discuter du contrat. Bien entendu, le désir du groupe Orange de conquérir l’Italie est bien constaté. Autre ces deux firmes, il désire également obtenir une part sur l’autre société Vivendi qui n’est autre que Banijay Group. La concurrence entre SFR et Orange peut également être la cause de ce contrat. Toutefois, la décision ne dépend pas uniquement du PDG d’Orange. Comme l’Etat français est également actionnaire, il possède un droit de veto concernant les contrats de partenariats. Or, le Président n’est pas tout à fait en accord avec Vivendi pour ne pas dire totalement en conflit. Il faut jouer sur la prudence pour pouvoir signer l’accord qui pourrait engendrer une soudaine expansion d’Orange. Il faut avouer qu’Orange souhaite réellement dominer la télécommunication dans tous les pays du monde.