Quelques conseils sécurité pour les start-up

11 mois fabien

Les start-up, ces jeunes entreprises du domaine des nouvelles technologies, ont le vent en poupe, et nombreuses sont celles qui voient le jour chaque année. Mais la compétition est féroce, et la réussite – ou l’échec – d’une start-up tient dans de nombreux facteurs : solidité du business model, innovation, compétences… Les entreprises high-tech doivent aussi surmonter leurs propres défis en matière de sécurité, physique comme virtuelle, pour surmonter les risques très réels et pourtant souvent sous-estimés de l’espionnage industriel. Technologies.fr vous propose donc quelques pistes à étudier pour assurer la sécurité de votre entreprise.

Protégez vos locaux avec un système d’alarme adapté

La première étape est bien sûre d’assurer la sécurité physique de vos locaux. En la matière, les systèmes d’alarme sont une valeur sûre, et ont su embrasser les nouvelles technologies pour offrir une protection maximale contre les effractions.

L’exemple d’un système comme Verisure par Securitas Direct, leader européen du marché, illustre bien ce propos. Installé par des professionnels, il s’adapte à tout type de locaux. La télésurveillance permet de rapidement identifier et arrêter les tentatives d’intrusion, et le système offre en outre un contrôle à distance simple et intuitif par le biais de son application smartphone dédiée.

Un système d’alarme efficace reste au final la meilleure garantie de retrouver tous ses ordinateurs au bureau le lundi matin !

La cybersécurité, enjeu essentiel

Mais la vulnérabilité des start-up n’est pas seulement physique : dans le domaine des nouvelles technologies, la cybersécurité est plus essentielle que jamais.

Une sécurité solide est un outil de relation publique : elle rassure clients et investisseurs et renforce la confiance placée dans vos produits et services. Elle vous prémunit également des risques encourus par votre réputation au regard de toute intrusion ou faille de sécurité.

Elle vous permet de répondre aux normes en vigueur dans certains secteurs, financier par exemple. Elle protège enfin votre propriété intellectuelle, véritable nerf de la guerre pour toute start-up d’avenir. La première étape essentielle pour assurer la cybersécurité de votre entreprise est donc d’identifier vos besoins propres et d’établir un plan adapté à votre structure et votre business model.

Informatique et procédures

Globalement, la cybersécurité passe par plusieurs étapes. Communications cryptées, réseau protégé par un pare-feu efficace, utilisation de mots de passe solides… Assurez-vous de prendre toutes les mesures adéquates, quitte à vous adresser à des professionnels du secteur si vous ne disposez pas en interne des compétences nécessaires.

Mais la sécurité passe aussi par la formation de vos collaborateurs. Une fois mise au point la politique de sécurité que suivra votre entreprise, chacun doit en être informé, et tous vos employés doivent être convenablement formés pour être à même de la mettre en application.

Pensez à la destruction de documents

Mais en matière d’espionnage industriel, pénétrer vos locaux physiquement ou virtuellement ne sont pas les seules méthodes.

Ainsi, le moyen le plus courant pour subtiliser es informations confidentielles ne fait pas appel à une armée de hackers. Il consiste plus pragmatiquement à… fouiller les poubelles d’une entreprise !

Pour protéger vos secrets, assurez-vous donc d’avoir des procédures de destruction de documents rigoureuses, quitte là aussi à faire appel à des professionnels du secteur. Et méfiez-vous également de vos disques durs : s’ils sont capables de survivre en tombant littéralement de l’espace intersidéral, c’est qu’ils sont excessivement compliqués à détruire ou nettoyer.

Protégez votre réputation en ligne

Dernier conseil : pensez à votre réputation en ligne ! Pensez à acquérir l’adresse internet adéquate, à vous assurer que personne ne subtilise votre identité, et assurez une présence responsable sur les réseaux sociaux.