Comment les sociétés à la recherche de cadres peuvent exploiter le marché de la technologie ?

1 mois fabien

Les grandes entreprises technologiques comme Uber et Spotify ne représentent qu’un petit part d’un marché qui se développe à un rythme effréné. L’année dernière seulement, l’activité de capital-risque a augmenté de 17 % dans le monde, tandis que les investisseurs allouaient 300 milliards d’euros à des entreprises privées de l’UE, soit 40 % de plus qu’il y a dix ans.

Chacune de ces nouvelles entreprises augmentera probablement ses effectifs et élargira ses équipes de direction à mesure qu’elles atteindront leur maturité. Alors comment les recruteurs de cadres peuvent-ils s’implanter avec ces entreprises à forte croissance ?

Source : Pixabay.

Exploitation des données

A mesure que l’information devient plus accessible et que l’économie se développe, de plus en plus de recruteurs, attirés par un faible obstacle à l’entrée et potentiellement à forte commission, se tournent vers les start-ups.

Pour se démarquer dans un environnement de plus en plus concurrentiel, de nombreuses entreprises se spécialisent dans des domaines bien précis. Par exemple, une start-up basée à Londres reçoit un autre financement et, pour se préparer à sa prochaine phase de croissance, ses co-fondateurs cherchent à ajouter un chef d’exploitation à l’équipe de direction. Ainsi, elle va privilégier une expertise sectorielle et géographique pour se démarquer de la concurrence.

Prospecter efficacement

Avec plus de capitaux disponibles auprès des investisseurs et des technologies qui aident les entreprises à se développer rapidement, le nombre de start-ups a augmenté de manière exponentielle. Pour les recruteurs, il est important de prospecter efficacement afin de répondre aux besoins de ses clients.

Pour réussir à exploiter le marché de la technologie, les sociétés de recrutement de cadres doivent prioriser leurs activités. Avec PitchBook par exemple, ils ne peuvent s’adresser qu’aux prospects qui ont besoin de leurs services en identifiant les start-ups qui ont reçu des financements. D’autre part, cet outil dispose d’une multitude d’informations sur les entrepreneurs potentiels.