Amazon compte lancer des satellites pour fournir Internet dans le monde entier

4 mois fabien

Le géant de l’e-commerce compte réaliser un projet de grande envergure. Ceci permettra en outre de fournir Internet à un grand nombre de personnes dans le monde. Amazon prévoit ainsi de déployer 3 236 satellites à partir d’une orbite terrestre basse. L’entreprise prévoit de lancer une constellation composée de plusieurs satellites pour garantir un accès haut débit à Internet.

L’initiative dite Kuiper a été mise au jour après que GeekWire ait remarqué que Kuiper System LLC avait récemment lancé trois séries de dépôts auprès de l’UIT, l’organisation internationale chargée de la coordination des orbites de satellites. Amazon a confirmé que Kuiper System est l’un de ses projets.

Un projet assez titanesque

Amazon est le dernier-né d’une série d’entreprises qui prévoient d’utiliser un réseau de milliers de satellites pour offrir le haut débit dans le monde entier. A la différence de l’accès Internet via un satellite traditionnel, Amazon envisage le déploiement de dispositifs en orbite terrestre basse. Ceci permettra d’exploiter Internet à un coût relativement faible. De plus, cela limitera les latences.

Ci-dessous une vidéo relatant ces faits en anglais :

D’autres sociétés envisagent également de lancer des satellites. Pour SpaceX par exemple, il prévoit de déployer plus de 12 000 satellites. Il y a également OneWeb qui veut lancer 650 satellites. Enfin, il y a également Facebook qui prévoit le développement de son propre satellite. Le projet Kuiper comprendre des satellites à trois altitudes différentes. Ces satellites offriront une connexion Internet dans des zones allant de 56 degrés au nord à 56 degrés au sud.

L’annonce d’Amazon

Amazon n’a pas encore annoncé son intention de construire ses propres satellites ou de les acheter à un tiers. Il n’a pas non plus pris de décision quant à la manière de les lancer en orbite. Bien que le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, ait sa propre compagnie de vols spatiaux appelée Blue Origin, un porte-parole d’Amazon a confirmé qu’ils vont examiner bien sûr toutes les options.

Le projet nécessitera également un réseau de stations terriennes avec lequel les satellites pourront communiquer. L’année dernière, Amazon a lancé AWS Ground Station, un service de cloud Computing qui permettra les communications espace-sol.