Une nouvelle fonctionnalité intéressant sur Twitter version Web

8 mois fabien

Pendant de nombreuses années à ce stade, nous avons tous pu utiliser une variété d’applications sur une variété d’appareils avec une variété de comptes. Les interfaces utilisateur sont devenues plus adaptées à cela au cours de cette période au point où, dans des applications comme Gmail, vous pouvez simplement glisser votre avatar vers le bas et parcourir rapidement les comptes avec une grande facilité.

Lorsque vous parcourez vos diverses applications sur votre appareil mobile, rien ne vous attend à pouvoir basculer entre plusieurs comptes pour le travail et l’utilisation personnelle de manière rapide et transparente.

Pour une utilisation plus pratique

Pour le Web, cela n’a malheureusement pas été le cas, malheureusement. Avec les applications et services Web, il y a toujours eu un peu d’astuce quand il s’agit de gérer plusieurs comptes avec une seule instance de navigateur Web.

Ci-dessous une vidéo en anglais annonçant cette fonctionnalité :

Google s’est amélioré dans ce domaine et autorise plusieurs connexions de compte sur presque tous ses services, mais la plupart des services, y compris les médias sociaux, n’ont pas été aussi désireux de suivre. Avec Facebook, Twitter et Instagram, la seule façon de gérer plusieurs comptes s’est toujours résumée à l’utilisation d’applications ou de services tiers.

La prise en charge multi-comptes

Google+ était la seule plate-forme de médias sociaux à résoudre ce problème grâce à sa dépendance à l’égard du changement de compte Google, mais nous savons comment tout cela s’est déroulé. À l’heure actuelle, la gestion de plusieurs comptes de médias sociaux à partir du Web n’est pas amusante et déconseillée. C’est, jusqu’à présent. Avec un changement subtil et simple, Twitter sur le Web a enfin ajouté la prise en charge multi-comptes.

Cela existe depuis quelques mois sur Twitter Lite, mobile.twitter.com et Twitter pour Windows, mais la fonctionnalité a été déployée sur le site principal twitter.com et fonctionne comme prévu.