Une approche API modulaire de la gestion de patrimoine numérique

6 mois fabien

Cela fait près de dix ans que les premiers conseillers B2C Robo ont lancé leurs produits. Depuis, le marché a connu une croissance exponentielle. Des opérateurs historiques tels que Blackrock, UBS, Vanguard et Charles Schwab sont entrés dans l’espace avec leurs modèles de conseil Robo. Avec cette concurrence accrue en vigueur, c’est le client final qui a bénéficié d’un investissement transparent et à faible coût.

Les conseillers Robo ont commencé à aider les entreprises à servir des clients qui étaient auparavant ignorés. Les clients ayant peu d’actifs à investir n’étaient généralement pas servis en raison du coût élevé associé au processus de conseil financier. Mais maintenant, les choses ont pris une tournure positive. En employant des conseillers Robo, les entreprises sont désormais en mesure d’étendre leurs services à un plus large éventail de clients, y compris les nouveaux investisseurs et les clients fortunés. De plus, étonnamment, des études récentes montrent qu’une grande partie de la clientèle des conseillers Robo a des niveaux de revenus et d’actifs plus élevés.

Un outil efficace pour les investisseurs

Les investisseurs particuliers ont désormais accès à des portefeuilles personnalisés. Il leur suffit de répondre à quelques questions destinées à évaluer leur profil de risque et à estimer leur échéancier.

Ci-dessous ce qu’il y a à savoir sur les robots conseillers :

Les entreprises utilisent la technologie et l’automatisation pour banaliser les processus et proposer des alternatives plus sophistiquées par rapport à ce que proposent les sociétés de gestion de patrimoine traditionnelles. Les clients bénéficient d’une plus grande transparence, d’une gamme plus complète de produits financiers et de meilleurs services à travers de multiples canaux.

Satisfaction des clients

Au-delà de la simple satisfaction des besoins des clients, les conseillers Robo aident les entreprises et les conseillers financiers à comprendre comment leurs clients réagissent au parcours client et aux tendances du marché. Cela leur permet directement de communiquer avec leurs clients de manière beaucoup plus efficace.

Ces données s’ajoutent aux vastes quantités de données existantes qui incluent les données démographiques, les habitudes de dépenses ainsi que les informations bancaires des succursales.